Les Customs Suzuki des amis de la francophonie

L'Erotisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Erotisme

Message  Cleo Tucson le Lun 17 Aoû - 16:01

Erotisme ; pourquoi pas, mais jusqu'où ?... Quelles limites à la censure ?




Cette photo est magnifique ! La femme qui évolue dans l'eau est superbe. Elle a beau être totalement nue, aucune vulgarité n'en émane. Cette photo à l'érotisme évident n'a rien de pornographique.

_________________
avatar
Cleo Tucson
Présidente
Présidente

Messages : 3
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 33
Localisation : Louveciennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Erotisme

Message  Cleo Tucson le Lun 17 Aoû - 16:08

Je sais que certains d'entre vous aimeraient réagir à propos de la photo de l'affiche montrée dans le précédent post.
Moi-même, je m'interroge quant à l'érotisme qu'on voit dans le domaine de la photographie dite artistique.

Peut-on vraiment considérer la photographie comme artistique dès lors qu'elle nous montre de la nudité ? Peut-on laisser passer de l'érotisme sous prétexte d'art ?

ATTENTION : je suis loin d'être choquée par l'érotisme. Je me garde bien de me positionner en une quelconque puritaine.
Du puritanisme, je serais plutôt l'antithèse ! Mais je me mets à la place de celles et ceux qui pourraient se sentir agressés par une affiche placardée au dos des kiosques à journaux, agrandissement d'une couverture de magazine érotico-vidéaste, exhibant , en plan américain, Clara Morgane en bikini blanc, debout face à l'objectif, qui a une main dans sa culotte comme si elle se masturbait.
Oui, oui, vous avez bien lu. Ce devait être en 2006 ou 2007. Cette affiche était partout dans les rues de Paris. Bien sûr, voir Clara Morgane dans cette petite tenue n'aurait pas été très perturbant si ses mains étaient restées sages, mais là ce n'était pas le cas. Je n'ai rien contre Clara Morgane. Elle est magnifiquement belle, elle sait se montrer habile dans les affaires, elle danse avec une grâce et une énergie très... séduisantes, etc.
Je n'ai pas été choquée pour moi-même ni pour les coincés qui se la jouent censure à donf, mais pour les enfants qui n'ont pas besoin de voir de la suggestion pornographique comme quelque chose de banal.

Je fréquente un camp de vacances naturiste (j'écris bien "naturiste", pas "nudiste"), tous les étés depuis des années. Il m'arrive d'y amener mes neveux et nièces. J'y cotoie même des couples d'amis qui y vont avec leurs enfants depuis qu'ils sont tout petits.
Aucun de ces gamins n'est perturbé par la nudité. Ca les laisse totalement indifférents. Voir passer des papys et des mamies à poil sur leur vélo ne les empêche pas de continuer leurs jeux d'enfants.
Et même mieux, je constate que, dans la vie de tous les jours, tout au long de l'année, ces enfants ne ressentent absolument pas le besoin de se raconter des histoires de zizis et de zézettes comme le font beaucoup d'enfants en rigolant sous cape comme s'ils venaient de commettre la bêtise du siècle.

En Italie, les expositions d'œuvres érotiques (sculptures ou peintures) de très grands et très illustres artistes ont longtemps été interdites aux femmes. Les hommes, avec leur petit pouvoir sur la gent féminine dû à leur supériorité musculaire, en ont longtemps interdit l'accès aux femmes pour de multiples raisons, mais celle qui me vient le plus souvent à l'esprit, c'est le manque de confiance en soi. Je m'explique : les hommes ont souvent des attitudes machistes. Il leur arrive de mal se comporter, de reluquer les autres femmes (ou les femmes des autres), et même de les désirer au point de commettre l'adultère.
Ils se savent tellement enclins à cette propension qu'ils craignent de voir leurs épouses cultiver le même genre de sentiments. C'est pourquoi ils les brident, les soustraient à la culture érotique, leur aliènent tout assouvissement de fantasme.
Les hommes se savent perfectibles, imparfaits, sujets à la tentation. Ils projettent tout cela sur leurs épouses et usent de ce prétexte pour leur imposer l'enfermement.
C'est d'ailleurs pourquoi on peut observer, chez les couples les plus équilibrés et respectueux des libertés et droits de chacun de ses deux membres, un véritable amour, un véritable épanouissement, une véritable communication...

Alors je dis oui à l'érotisme, mais à l'érotisme pour tous, bien entendu !
Du moment que les images exposées ne risquent pas de troubler nos plus jeunes concitoyens, je ne vois pas où est le problème.

Les limites de la censure sont un autre sujet dont j'aimerais débattre. Je vais donc immédiatement ouvrir un "sujet" consacré à cela.

_________________
avatar
Cleo Tucson
Présidente
Présidente

Messages : 3
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 33
Localisation : Louveciennes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum