Les Customs Suzuki des amis de la francophonie

Michala Petri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Michala Petri

Message  Winona Madison le Sam 18 Avr - 15:40

Topic en cours de construction


Michala Petri

Site officiel de Michala Petri : http://www.michalapetri.com/

Le site officiel permet d'écouter de très nombreuses musiques.



________________________________

Source : Wikipedia

Michala Petri (née le 7 juillet 1958 à Copenhague, au Danemark) est une virtuose de la flûte à bec. Pétri est recherchée en tant que soliste par beaucoup d'orchestres remarquables, dont l'Academy of St. Martin in the Fields. Elle a effectué 34 enregistrements et fait plusieurs présentations autour du monde. Plusieurs compositeurs du XXe siècle ont créé des pièces pour elle. Elle a débuté sa carrière de soliste en 1969.

Michala Petri a commencé à jouer de la flûte à bec à l'âge de trois ans. Elle est reconnue pour sa virtuosité et sa polyvalence à travers un éventail de modèles de flûtes à bec, mais principalement pour la sopranino, la plus petite des flûtes à bec. Elle a présenté en première mondiale plusieurs œuvres de compositeurs tels que Malcolm Arnold et Gordon Jacob aussi bien que Daniel Börtz, Erik Haumann, Hans Kunstovny, Erling Bjerno, Thomas Koppel, Ove Benzen, Vagn Holmboe, Gary Kulesha, Asger Lund Christiansen, Michael Berkeley, Miklos Maros, Ezra Laderman, Jens Bjerre, Henning Christiansen, Niels Viggo Bentzon et Axel Borup Jørgensen.

Elle collabore fréquemment avec son mari, le guitariste et luthiste Lars Hannibal, avec qui elle a fait plusieurs enregistrements. Petri a un intérêt particulier pour les duos de flûte à bec et de guitare, collaborant ainsi avec des guitaristes tels que Göran Söllscher, Kazuhito Yamashita et Manuel Barrueco. Une collaboration notable fut deux albums des sonates de J.S. Bach et de G.F. Haendel, avec Keith Jarrett sur le clavecin ; elle a également enregistré avec l'Orchestre philharmonique de Londres, l'Orchestre de chambre anglais, et Pinchas Zukerman, parmi beaucoup d'autres.

Michala Petri a étudié avec Ferdinand Conrad. Sa mère, Hanna Petri, a étudié à l'Académie danoise royale de la musique et son frère, David Petri, violoncelliste, a gagné le prix du jeune musicien danois en 1978. Tous les deux ont enregistré des trios avec Michala Petri. En 1979, elle a commencé un contrat exclusif d'enregistrement par la maison de disques Philips qui a duré jusqu'en 1987 ; elle enregistre actuellement chez BMG.

____________________________________________

Youtube (Vivaldi - Concerto 443) : http://www.youtube.com/watch?v=DXs2q9_PMfA

____________________________________________

Dans le site VodPod : Un reportage anglophone sur Michala Petri (début des années 1980) où elle est interviewée et où on peut l'écouter (et la voir) jouer.
Un document incroyable où on la voit également jouer (en noir et blanc) en 1969, alors qu'elle n'avait encore que 11 ans ! Et déjà, elle déchirait sévère !
Un trésor tout à fait passionnant !

http://vodpod.com/watch/7709572-south-bank-show-michala-petri-recorder-1-of-6?u=anubisvic&c=anubisvic



____________________________________________

L'avis de l'administration des forums Chipie Loft - Cartes & Plans :
Outre son incroyable virtuosité en tant que flûtiste, Michala dégage un charisme incontestable et une aura fabuleuse.
Quel que soit le disque d'elle qu'on écoute, quelles que soient les photos ou les vidéos d'elle qu'on examine, on ne peut qu'être impressionné par son sérieux, par sa propension au partage et par son talent qui n'a jamais cessé d'évoluer en bien depuis plus de quatre décennies.
Michala maîtrise son art musical autant que sa disposition à la communication. Son travail passionné et acharné pour parvenir à des vitesses d'exécution quasi surnaturelles, son sourire sincère et enjoleur... tout en elle respire à la fois le sérieux teinté de spontanéité et l'amour de la musique.
Elle est une immense artiste qui a réussi, d'une part à rendre attrayantes et incontournables les plus belles oeuvres des plus grands compositeurs des périodes baroque à romantique, et d'autre part à rendre à la flûte à bec les lettres de noblesse dont elle avait besoin pour ne plus être enfermée dans le carcan de l'instrument basique et insipide des cours de musique ennuyeux des classes de 6e ou 5e des collèges publics.
Pour finir, nous n'ajouterons qu'un grand « Merci Madame » à celle qui, en compagnie de son non moins talentueux mari,
Lars Hannibal, forme depuis deux décennies l'un des couples les plus étourdissants, les plus charmants et les plus discrets que le monde de la musique ait connu.

1980


1999


Michala Petri en compagnie de son mari, le guitariste classique et luthiste Lars Hannibal :

_________________
avatar
Winona Madison
Présidente
Présidente

Messages : 663
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michala Petri

Message  Winona Madison le Sam 18 Avr - 15:41

1999 : jacquette du double album d'où sont tirées la plupart des musiques présentes ci-dessous.




Concerto for recorder and orchestra, opus 133, Lento de Malcolm Arnold.


__________________________________________

Suite n°3 de l'Aria de J.-S. Bach.


__________________________________________

Sonata in E flat BWV 1031 Allegro moderato, de J.-S. Bach.


__________________________________________

Sonata in E flat BWV 1031 Siciliano, de J.-S. Bach.


__________________________________________

Sonata in E flat BWV 1031 Allegro, de J.-S. Bach.


__________________________________________

Zion hear the Watchmens voices cantata n°140, de J.-S. Bach.


__________________________________________

Dance suite, Op. 29 - V -Molto vivace, de Henning Christiansen.


__________________________________________

Concerto Grosso, Op. 6, n°8, 4e mouv., Vivace - Allegro - Pastorale ad li, de Arcangelo Corelli.


__________________________________________

Melody and dance of the blessed spirits, de Christoph Willibald Gluck.


____________________________________________

Dance Norvégienne n°1, opus 35, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Dance Norvégienne n°2 – opus 35, de Edvard Grieg.


___________________________________________

Peer Gynt, suite n°3, op.46, La Danse D’Anitra, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Peer Gynt, suite n°3, op.46, La Chanson de Solveig, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Pièce lyriques, suite n°3, opus 54, La Marche des trolls, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Pièce lyriques, suite n°1, opus 71, Il était une fois, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°4, opus 43, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Edvard Grieg.


__________________________________________

Sonate en G Mineur Op. 1, n°2, HWV 360, Larghetto, de G. F. Haendel.


__________________________________________

Sonate en G Mineur, Op. 1, n° 2, HWV 360, Andante, de G. F. Haendel.


__________________________________________

Sonate en G Mineur, Op. 1, n° 2, HWV 360, Adagio, de G. F. Haendel.


__________________________________________

Sonate en G Mineur, Op. 1, n° 2, HWV 360, Presto, de G. F. Haendel.


__________________________________________

An encore for Michala, de Gordon Jacob.


__________________________________________

Moonchild's dream, de Thomas Koppel.


__________________________________________

Nele's dances n°15, de Thomas Koppel.


__________________________________________

Nele's dances n°16, de Thomas Koppel.


__________________________________________

Nele's dances n°17, de Thomas Koppel.


__________________________________________

Nele's dances n°18, de Thomas Koppel.


__________________________________________

Concerto in F for soprano recorder, allegro, de Giovanni Battista Sammartini.


__________________________________________

Concerto in F for soprano recorder, andante, de Giovanni Battista Sammartini.


__________________________________________

Concerto in F for soprano recorder, allegro assai, de Giovanni Battista Sammartini.


__________________________________________

Gymnopédie n°1, de Erik Satie.


__________________________________________

Variations, de Carl Scheindienst.


__________________________________________

Sonata in G minor, Devil's trill - II. Allegrode Giuseppe Tartini.


__________________________________________

Sonata n°3 in F minor, triste, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Sonata n°3 in F minor, allegro, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, andante, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Sonata n°3 in F minor, vivace, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Sonata n°5 in D minor for 2 treble recorders, largo, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Sonata n°5 in D minor for 2 treble recorders, vivace, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Sonata n°5 in D minor for 2 treble recorders, grazioso, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Sonata n°5 in D minor for 2 treble recorders, allegro, de Georg Philipp Telemann.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.


__________________________________________

Pièces lyriques, suite n°1, opus 43, de Antonio Vivaldi.




Dernière édition par Winona Madison le Sam 18 Avr - 20:32, édité 6 fois

_________________
avatar
Winona Madison
Présidente
Présidente

Messages : 663
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michala Petri

Message  Winona Madison le Sam 18 Avr - 15:42

Coffret 6 CD (DDD) commercialisé en 2010.




CD1
Plages 1 à 24 enregistrées en 1989, en Italie, au Palazzo Giusti de Padua.
Plages 25 à 27 enregistrées en 1995, en Espagne, au Teatro de la Universidad de Gijón.

Le CD1 nous a déçu par la piètre qualité de la prise de son. La flûte de Michala est nette et précise, et son travail est comme toujours remarquable, mais l'orchestre est bien trop lointain, confus et étouffé par une résonnance exagérée de la salle. S'il y avait eu davantage de microphones correctement répartis aux endroits les plus stratégiques de l'orchestre, on aurait atteint des sommets.
______________________________________________

CD2
Plages 1 à 21 enregistrées en 1995, en Espagne, au Teatro de la Universidad de Gijón.
Plages 22 à 30 enregistrées en 1995, en Italie, au Duomo Vecchio de Monselice.

Le CD2 (que du Vivaldi) nous a donné à peu près les mêmes impressions que le CD1 concernant la qualité de la prise de son. C'est très moyen pour les 21 premières plages.
Pour les plages suivantes, la qualité du son est meilleure, mais là nous avons été désapointés par la plage 26. Ce mouvement appelé Concerto in C major RV443 II Largo... eh bien nous l'attendions depuis des lustres mais il nous a laissés sur notre faim.
Dans le disque édité par Philips en 1980 (tout en haut du topic, la grande photo à dominantes marron où Michala nous livre son magnifique et légendaire sourire), ce mouvement était interprété de façon simple et claire, sans fioriture ni trémolo.
Ce mouvement qui fleure bon la candeur et la fraîcheur mérite une interprétation franche et simple. Dans le CD2 dont nous parlons aujourd'hui, Michala en fait peut-être un peu trop à notre goût, question trémolo.
Attention, nous insistons sur le « à notre goût » car beaucoup de gens apprécient ce genre de petites déviations musicales aptes à enrichir un thème qui, pris de façon basique et académique, pourrait peut-être paraître insipide.
En outre, nous ne trouvons pas que les trémolos de Michala soient forcément inappropriés. Nous aurions juste aimé davantage de simplicité, comme dans l'interprétation du mouvement que nous a livré l'Ensemble Matheus, par exemple, et qu'on peut écouter ICI.

______________________________________________

CD3
Plages 1 à 9 enregistrées en 1988, en Italie, au Duomo Vecchio de Monselice.
Plages 10 à 21 enregistrées en 1987, en Angleterre, au The Henry Wood Hall de Londres.

Pour le CD3 (rien que du Vivaldi), on découvre des enregistrements, pour les plages 1 à 9, de qualité moins que moyenne. Là encore, ce n'est ni le travail de Michala ni celui de l'orchestre qui sont à remettre en cause, mais plus simplement la médiocrité de la prise de son et du traitement des enregistrements. On avait déjà entendu certaines de ces plages dans le double album Michala Petri - The Ultimate recorder collection (1999) cité plus haut dans le topic.
Pour les plages 10 à 21, là par contre on découvre une belle facture. Des plus basses fréquences jusqu'aux plus hautes, tout passe à merveille, et je dois avouer que découvrir ces Quatre Saisons-là n'a pas été sans m'arracher quelques larmes d'émotion, par moments.
Je suis sorti fort satisfait de cette écoute.

_________________
avatar
Winona Madison
Présidente
Présidente

Messages : 663
Date d'inscription : 03/11/2014
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Michala Petri

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum